Articles


SANTE

Astrologie &  Huiles Essentielles

  • Par Véronique Agranier, astrologue (consultations et cours)
  • - Tel : 01 71 36 03 03
  • Site : http://www.astrologieetrevelationdesoi.fr/

 

 

L’astrologie est un vrai moyen de connaissance de soi. Les douze signes du zodiaque sont un merveilleux miroir du potentiel infini de l’être humain, de la richesse incroyable dont il dispose tout au fond de lui. Ils nous aident à découvrir quelles sont nos forces, nos qualités ainsi que les défauts et faiblesses à dépasser pour nous exprimer pleinement. Ils nous montrent le parcours initiatique à suivre pour nous révéler et nous donnent des clés pour y arriver. S’ouvrir au message des signes du zodiaque réveille la motivation à se dépasser pour aller chercher en soi les forces dont nous sommes porteurs.


Les huiles essentielles sont un concentré des vertus des fleurs, plantes et arbres. Elles sont porteuses de la sagesse de la nature qui nous aide à nous ré-harmoniser. Elles peuvent  agir sur les trois plans physique (ce plan ne sera pas abordé dans ces articles), psycho-émotionnel et spirituel :

  • Psycho-émotionnel : Pour nous apaiser, redonner le moral, se concentrer, rester en éveil…
  • Spirituel : Elles nous apportent leurs forces qui vont nous stimuler dans l’expression de celles dont nous sommes nous-mêmes porteurs intérieurement. Elles ne nous font pas évoluer miraculeusement, mais elles soutiennent nos efforts de connaissance et de transformation de soi.

Certaines huiles favorisent l’élévation de notre pensée et nous aident à la tourner vers des préoccupations plus spirituelles, plus concentrées sur notre vraie nature. L’ouverture à des prises de conscience se trouve alors facilitée ; nous pouvons mieux comprendre certains messages et notre créativité se trouve stimulée. Elles nous soutiennent lorsque nous méditons ou faisons un travail sur nous-mêmes.


Comme leur nom l’indique bien, elles nous motivent à revenir à l’essentiel, et donc à nous réaligner intérieurement. Elles nous apportent de la force pour atteindre nos buts.
 
Pourquoi associer les deux ?

 

Certaines huiles essentielles, de par leurs vertus curatives, leurs qualités et leur symbolique, se relient de manière évidente à certains signes du zodiaque. Mais ces analogies ne sont jamais rigides. Ainsi, certaines huiles peuvent être reliées à plusieurs signes. Par exemple, le Laurier Noble qui représente le fait de se dépasser pour un but élevé correspond bien au signe du Sagittaire, mais on peut aussi le mettre en analogie avec le Lion, signe de la noblesse de l’être à révéler, en se dépassant.

Les huiles essentielles vont apporter une force supplémentaire pour révéler les qualités des signes et pour dépasser certains défauts qui leurs sont propres. Elles peuvent nous aider à avoir des prises de conscience et à mieux décoder notre « fonctionnement ».
On peut choisir de respirer une huile essentielle (et/ou de la diffuser dans l'atmosphère) qui correspond à son signe solaire pendant quelques minutes plusieurs fois par jour, pendant un certain temps, mais également celui de son ascendant, ou de tous autres signes mis en valeur dans le thème natal.


Voici les correspondances entre les signes (avec quelques mots clefs) et les huiles essentielles que je vous propose :

 

  • Bélier  (initiative, action, courage)

Thym thuyanol, thym linalol, basilic, romarin, origan, épinette noire, sarriette

 

  • Taureau (douceur, stabilité, fidélité)

Benjoin, ylang-ylang, santal, patchouli, vanille

 

  • Gémeaux  (communication, pensée, vivacité)

Bergamote, citron, menthe poivrée, pamplemousse

 

  • Cancer  (sensibilité, protection, modération)

Marjolaine, géranium, ciste, camomille, néroli, petit grain bigarade

 

  • Lion  (créativité, rayonnement, générosité)

Hélichryse italienne, cannelle, laurier noble, orange, ravintsara, mandarine

 

  • Vierge (organisation, précision, service)

Elémi, genévrier, tea-tree, niaouli, mandarine, saro

 

  • Balance  (équilibre, harmonie, relation)

Verveine, angélique, palmarosa, lavande, myrte, petit grain bigarade, bois de rose, lavandin

 

  • Scorpion  (combativité, transformation, régénération)

Nard, pruche, girofle, ylang-ylang, sarriette des montagnes, estragon

 

  • Sagittaire (aspiration, spiritualité, enthousiasme)

Laurier noble, hysope, pruche, romarin à verbénone, ledon du Groenland, wintergreen

 

  • Capricorne (responsabilité, prudence, méditation)

Encens, pin sylvestre, sapin, cèdre, genévrier

 

  • Verseau  (liberté, futur, amitié)

Cyprès, angélique, menthe poivrée, litsée citronnée, les eucalyptus, citronnelle, pin sylvestre, saro

 

  • Poisson  (compassion, ressenti, douceur)

Myrrhe, rose, sauge sclarée, santal, marjolaine, palmarosa, vanille

Correspondances entre

les Huiles Essentielles et les Signes du Zodiaque

Le Thym et le signe du Bélier

Le thym (thymus vulgaris), cette plante odoriférante, très présente dans le sud de la France et le bassin méditerranéen, a certainement été l’une des plus utilisées pour ses nombreuses vertus curatives. Tonique, revitalisante, elle était très employée dans l’antiquité aussi bien chez les Egyptiens, chez les Grecs, que chez les Romains. Au moyen âge, en Europe du Nord, les moines cultivaient le thym dans leurs jardins pour ses extraordinaires pouvoirs de guérison.

En grec, thymus signifie courage. Il a souvent été utilisé pour stimuler cette qualité. Dans la Grèce antique, la tête des guerriers partant au combat était décorée d’une couronne de thym afin qu’ils affrontent l’ennemi sans faillir. Au moyen-âge, les chevaliers et militaires en jetaient dans leur bain pour renforcer leur vaillance.

L’analogie avec le signe du Bélier, le signe archétypique du courage est évidente. De plus le thym, cette plante gorgée de soleil, évoque un côté « feu », élément auquel appartient ce signe.

 Le thym vulgaire, englobe plusieurs catégories de thym. L’essence de Thym à thymol par exemple, la plus forte et la plus tonique, évoque le côté fonceur du Bélier. En effet, premier signe du zodiaque et du printemps, le Bélier est débordant d’énergie. Sa grande vitalité le pousse à agir, à prendre des initiatives, mais souvent de manière trop impulsive, c'est-à-dire sans réflexion préalable. Ceci le conduit parfois à se retrouver dans des situations qu’il n’a l’impression d’avoir choisies, dans lesquelles il ne se sent pas libre, ce qui peut le mettre très en colère… 

L’essence que nous allons développer ici est celle le du Thym à linalol caractéristique de ce que le Bélier doit développer pour canaliser sa force d’une manière créatrice. Distillée deux fois pour arriver à une douceur qui la différencie des autres essences de Thym, elle peut être utilisée pour les enfants ainsi que les personnes sensibles. Ceci qui ne nuit en rien à sa force ni à son efficacité. .

L’arôme de l’huile essentielle de Thym à linalol est à la fois chaleureuse, elle évoque le soleil de la Provence, stimulante et tonique. Elle dégage une force qui vient réveiller notre ardeur nous incitant à rassembler nos forces pour les canaliser vers un objectif. C’est une essence qui pousse à l’action, mais pas d’une manière impulsive ou irréfléchie. Elle nous stimule à nous rappeler qui on est, notre véritable identité, et ce qu’on a à faire. Elle incite à un questionnement profond qui ensuite seulement se traduira par des actes mûrement réfléchis. Elle nous donne le courage d’aller de l’avant et d’agir en accord avec notre propre vérité.

On retrouve ainsi les caractéristiques du Bélier. Au niveau anatomique, ce signe est, entre autres, relié à la tête et au cerveau : il doit développer sa pensée, mais pas une pensée intellectuelle uniquement tournée vers une  quête d’informations extérieures. 

 

En effet, symbolisé par une tête de bélier, le défi de ce signe est de mettre sa force naturelle au service d’un questionnement profond afin de répondre par lui-même aux questions existentielles qu’il se pose. Les cornes « spiralées » de l’animal bélier évoquent le fait d’aller chercher en soi les réponses à ses questions sur le sens de la vie. Plus le Bélier s’appuie sur son courage pour aller dans ce sens, plus il découvrira sa capacité à accéder à la Vérité par lui-même. Il saura mieux qui il est et ce qu’il a vraiment à faire. Il pourra alors canaliser librement sa puissante énergie de manière fructueuse vers des buts qu’il aura clairement définis.

L’huile essentielle thym est étroitement liée au thymus qu’elle stimule. D’un point de vue intérieur, une infection est liée à la colère, celle-ci pouvant être engendrée entre autres par un manque de choix ou d’affirmation créant un conflit intérieur non exprimé.

Le thym à linalol, par son action sur le thymus, donne la force de faire face à ce qui doit être changé, pour avoir le courage d’être soi et d’affirmer sa vérité de manière juste sans se soumettre, ni faire preuve d’excès d’autoritarisme. On retrouve ainsi l’une des caractéristiques essentielles du  Bélier : l’affirmation de soi.

Lors de fatigue psychique, il stimule et tonifie. Il favorise la concentration et clarifie les idées. Son arôme évoque aussi le fait de se ressaisir face à des difficultés, fatigue, épreuve, ce que l’on peut relier au Bélier, signe donnant la force de rester debout face à l’adversité.

 

 

Quelques idées d’utilisation de l’huile essentielle de thym à linalol

  • Cuisine : Une dizaine de gouttes pour 50 cl d’huile d’olive en assaisonnement, pour profiter du goût, de l’odeur délicieuse et des vertus de l’huile essentielle (digestion, vitalité, etc…)
  • Shampoing (brillance, fortifiant, anti chute et antipelliculaire) : Entre soixante et quatre vingt gouttes pour une bouteille de 250 ml, ou deux gouttes dans chaque dose.
  • Faiblesse : 1 goutte de thym + 1 goutte de ravinsara + 1 goutte de citron, deux à trois fois par jour sur un comprimé neutre ou dans un peu de miel.

 

Synergies pour diffuseur : 

  • Thym (tonus, courage, stimule l’envie d’entreprendre), romarin (énergie, clarté et vivacité d’esprit, créativité), pin (redonne du souffle, endurance, force intérieure), lavande (calme les émotions, apaisement, équilibre).
  • Mélange provençal : Thym  (tonus, courage, stimule l’envie d’entreprendre), lavande (calme les émotions, apaisement, équilibre) pin (redonne du souffle, endurance, force intérieure), cannelle (chaleur, sécurité, renforce la volonté, stimule la créativité), eucalyptus radiata (clarté mentale, concentration, sérénité).

 

 

Le Benjoin et le signe du Taureau

Le Benjoin (styrax benzoe) est un arbre de la famille des Styracées. On recueille sa résine en effectuant des incisions sur le tronc. Le Benjoin est utilisé en Asie et en Arabie depuis des temps immémoriaux. On transportait son bois odoriférant que l’on brûlait dans les maisons pour purifier l’atmosphère, attirer les ondes bénéfiques et éloigner êtres et créatures indésirables. En effet, c’est un excellent purificateur atmosphérique. Le Benjoin de Siam est d’ailleurs l’une des principales composantes du très célèbre papier d’Arménie.


Cette résine n’est pas distillée mais imprégnée d’un solvant. Il ne s’agit donc pas à proprement parler d’une huile essentielle mais d’une absolue à cause de cette méthode d’extraction différente. Cependant, son utilisation reste identique à celle des huiles essentielles. On peut la diffuser pour purifier et parfumer un lieu, l’utiliser en massage, dans l’eau du bain, l’incorporer dans une crème ou s’en servir pour des inhalations.

 

Le Benjoin est très apprécié en parfumerie à la fois pour son odeur vanillée et sa capacité à fixer les senteurs. Cette propriété évoque l’une des caractéristiques du Taureau qui est un signe fixe.
L’odeur délicieuse de cette absolue, à la fois boisée et vanillée, agit comme un vrai baume de guérison.

 

Elle est enveloppante, réconfortante et calmante. Elle aide à la fois à se poser, à s’ancrer et à s’élever.
C’est une des particularités de cette essence. Elle est à la fois « sensuelle » par son odeur vanillée et son aspect réconfortant quasiment tangible (elle est d’une consistance plus épaisse que celles des huiles essentielles), et en même temps elle invite à entrer en soi, à s’élever, à développer une vision plus harmonieuse, plus respectueuse de soi-même, des autres et de la vie. Elle incite ainsi à accepter et à intégrer pleinement les aspects physiques de la vie en portant sur eux un regard plus spirituel. On retrouve bien ici un aspect du Taureau, signe aspirant à amener davantage de sacré dans le plan physique.

 

En effet, le Taureau est un signe de terre ce qui lui donne de grande force de manifestation. De plus, étant relié au quatrième chakra, celui du cœur, il a donc des capacités pour donner forme à ce qui lui tient à cœur et ainsi concrétiser ce qu’il ressent intérieurement. Maîtrisé par Vénus, la planète de la Beauté, il est très sensible à l’art et à la beauté sous toutes ses formes.

 

Mais c’est aussi un signe pouvant trop souvent se laisser emprisonner par le matérialisme et par sa tendance à la possessivité. Il a tendance à trop s’attacher à ses possessions matérielles et aux gens qui lui sont proches pour ressentir sa sécurité et sa valeur. Ceci le pousse alors à oublier son cœur et son aspiration la plus profonde : aimer ! Il a donc besoin d’apprendre à se détacher afin d’être moins dépendant de l’aspect matériel des choses pour retrouver l’essentiel, ce qui lui tient vraiment à cœur, et qu’il saura alors manifester. En apprenant à laisser les autres libres et à les respecter, il retrouvera le chemin de son cœur et ressentira davantage de paix et de sécurité.

 

L’essence de Benjoin apporte son soutien et son réconfort au cours de cette transformation. Elle permet de faire face aux moments difficiles, notamment dans les périodes de solitude ou encore à chaque fois que l’on s’est coupé de son cœur suite à un choc émotionnel. En effet, elle agit sur le cœur qu’elle renforce et qu’elle aide à ouvrir. Ses vertus purificatrices agissent alors intérieurement et nous aident à nous détacher de certains désirs et émotions négatives qui nous plombent et nous égarent. Elle nous donne la force de ramener notre énergie en douceur vers l’essentiel, ce que l’on aime vraiment, pour nous ouvrir à des valeurs plus élevées.

De plus, son parfum exerce en effet énergisant sur le moral, il aide à voir le bon côté des choses et favorise le retour à un équilibre émotionnel. Il chasse les idées noires. Il nous rappelle que le vrai bonheur se construit d’abord à l’intérieur de soi…

 

 

Quelques idées pour profiter des bienfaits du Benjoin :

Cette absolue est aussi très utilisée en cosmétique pour ses propriétés adoucissantes, apaisantes, hydratante, purifiantes et tonifiante. C’est un véritable élixir de beauté.

  • Quelques gouttes ajoutées à un pot de crème lui confèrent douceur et réconfort en plus des propriétés énumérées ci-dessus (3 à 8 gouttes pour 50 cl).
  • Equilibre émotionnel : Benjoin 2 gouttes, Néroli 1 goutte dans un peu d’huile de massage

 

Synergies pour diffusion :

  • Méditation : Benjoin (réconfort, énergie douce, purification) Myrrhe (ouverture du cœur, réceptivité, silence intérieur), Encens (élévation, introspection, clarté spirituelle),
  • Bonne humeur : Benjoin (réconfort, énergie douce, calme), Petit Grain bigarade (détente, joie, sérénité), Néroli (confiance en soi, assurance, ouverture à de nouveaux horizons), Mandarine (sociabilité, optimisme, aide à démêler les problèmes du quotidien).

 

La Bergamote et le signe des Gémeaux

La Bergamote est le fruit du bergamotier, une variété de citronnier cultivée en Calabre, dans le sud de l’Italie.  C’est une petite orange amère, de couleur jaune et à la pulpe très acide. Elle est prisée pour le parfum à la fois piquant et suave contenu dans son écorce. Elle est beaucoup utilisée en parfumerie. La Bergamote est l’un des composants les plus importants de l’eau de Cologne. C’est aussi elle qui donne sa saveur particulière au thé Earl Grey.

 

Elle est  issue de la distillation de l’écorce du fruit. Elle contient du bergaptène, une coumarine aux propriétés photo-sensibilisantes. Il faut donc éviter toute  utilisation dermatologique avant une exposition au soleil, sous risque de voir apparaître des plaques rouges.

 

L’huile essentielle de Bergamote exhale un parfum extrêmement agréable, léger et délicat. Vif et suave, il réveille la pensée tout en l’apaisant, en la rendant plus calme. Il favorise la concentration ainsi qu’un détachement ramenant à l’essentiel. La pensée peut s’ouvrir à un point de vue plus élevé qui va englober plus de choses. Cet effet lui permet d’être recommandée en cas de baisse de moral  ou de déprime, car elle agit favorablement sur le système nerveux qu’elle peut calmer ou stimuler en fonction des besoins. On peut ainsi faire le lien avec les Gémeaux, signe de la pensée et relié notamment au système nerveux.

 

Dotés d’un esprit vif et alerte, les Gémeaux comprennent facilement les choses et font preuve de beaucoup de curiosité. Ils cherchent à trouver la vérité, à discerner, mais ont souvent tendance à le faire d’une manière trop intellectuelle, en séparant les choses à l’excès, ce qui les empêche de faire des liens  et en se livrant à une quête d’informations extérieures exagérée. Leur pensée se met alors à fonctionner à cent à l’heure sans arriver à voir ce qui est vrai et essentiel. Ils peuvent avoir l’impression de tourner en rond sans trouver de solution. Ceci peut se traduire par une difficulté à faire des choix et à s’engager.

 

Ce problème vient de la dualité, leur symbole est d’ailleurs un deux en chiffres romains, qu’ils entretiennent entre la pensée, c’est-à-dire la raison, et le cœur, c’est-à-dire la dimension du ressenti, de l’écoute, de la profondeur. Soit la pensée fonctionne toute seule, en circuit fermé, devenant trop superficielle, froide et distante, soit elle est absente et ce sont alors les émotions et l’affectif qui gouvernent. C’est le fameux côté « Dr Jeckill Mr Hide » très caractéristique de ce signe. Le grand défi des Gémeaux est donc d’arriver à dépasser cette dualité pour accéder à cette vérité qu’ils recherchent et qu’ils sauront ensuite retransmettre avec clarté et simplicité. Ce signe est en effet celui de la communication.

 

L’huile essentielle de Bergamote présente une dualité « transcendée » : son parfum à la fois fruité et fleuri, apaisant et stimulant dégage un arôme très agréable dû à l’association harmonieuse de ses caractéristiques. Cette essence symbolise une pensée qui se met à l’écoute du cœur. En effet, son arôme vif et un peu piquant, s’adresse à la pensée pour la réveiller et la couleur verte de cette huile, couleur généralement associée au chakra du cœur, montre qu’elle s’adresse aussi au cœur qu’elle aide à s’ouvrir. Ceci est confirmé par sa composition biochimique indiquant qu’elle contient de l’acétate de lynalile, un ester favorisant l’association de la pensée et du cœur.

 

Respirer quelques minutes l’essence de Bergamote clarifie la pensée. Cette pensée reste alors très présente mais elle se calme, elle se concentre et lâche le brouhaha créé par les multiples préoccupations quotidiennes pour se mettre à l’écoute du cœur et de ce que l’on ressent intérieurement. Elle gagne en lucidité et s’ouvre à une dimension plus vaste ce qui amènera des compréhensions approfondies. Cela apporte une nouvelle perception, plus élevée, qui va éclairer ce que l’on vit, permettre de faire des liens pour mieux trouver des réponses aux questions que l’on se pose.

 

L’huile essentielle de Bergamote nous aide à prendre conscience de nos aspirations profondes. Elle favorise un meilleur discernement. On pourrait résumer son message par cette magnifique citation d’Antoine de St Exupéry :« l’essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu’avec le cœur »

 

Quelques idées pour profiter des bienfaits de l’huile essentielle de Bergamote:

  • Une goutte pour parfumer une tasse de thé, par goût et /ou pour retrouver le moral
  • Shampoing : deux à trois gouttes par dose pour éviter le « jaunissement » des mèches blondes et /ou pour les cheveux à tendance grasse

 

Synergies pour diffuseur, ou à respirer sur un mouchoir :

  • Force intérieure : Bergamote ( concentration, élévation)  Hélychrise italienne (courage d’aller voir en soi, franchir des seuils évolutifs), Néroli  (aspiration au dépassement, ouverture à de nouveaux horizons)
  • Méditation : Bergamote (concentration, élévation) Encens (profondeur, ouverture spirituelle, tirer des leçons)
  • Enthousiasme : Bergamote (retrouver les aspirations de son cœur, envie d’entreprendre), Litsée cubeba (humour, bonne humeur), Pruche (régénération, lâcher prise, inspiration), Mandarine (enthousiasme, joie, ouverture au changement)
  • Relaxation, détente : Bergamote (calme, détachement), Ylang Ylang (harmonie, sérénité), Petit grain bigarade (détente, apaise anxiété et angoisse)

 

La Marjolaine et le signe du Cancer

La Marjolaine à coquilles ou Marjolaine des jardins (origanum marjorana) est originaire du sud-est asiatique et de l'Afrique du Nord. Elle est maintenant aussi cultivée en Europe dans les régions ensoleillées. En effet, elle a besoin de beaucoup de soleil. Elle n’aime ni le froid, ni l’humidité.

 

Dans l'Antiquité, elle était considérée comme un symbole de bonheur. En Egypte antique, l’odeur de la Marjolaine était sensée apporter la joie. C’est ce que l’on retrouve d’ailleurs avec son étymologie, sa racine grecque « origanon » signifie : montagne et joie. Sa culture était dédiée à Osiris, le dieu des morts égyptien donnant l’espoir d’une vie éternelle heureuse dans l’autre monde. La Marjolaine,  appelée parfois plante d’Osiris,  servait à l’embaumement des défunts. On retrouve cette symbolique chez les Grecs qui plantaient de la Marjolaine sur les tombes afin de mener l'âme en sécurité vers la suite de son parcours.

 

Plus tard, les Romains découvrirent sa grande capacité à soulager les maux d’estomac. Ceci nous permet de relier la Marjolaine au Cancer, signe correspondant à l’estomac au niveau anatomique.

Le Cancer est symbolisé par deux pinces de crabes donnant l’impression de former un espace protégé. La protection est donc l’une des qualités principales de ce signe.

 

Il a la capacité à protéger ce qui lui tient à cœur.  Il est porteur d’un aspect « mater-nel » (qu’il soit homme ou femme) : la capacité à murir un projet pour l’amener jusqu’à sa manifestation.  Ces deux pinces évoquent aussi la ténacité qui l’amènera à aller jusqu’au bout de ce qu’il entreprend. Cependant, ces deux pinces peuvent aussi donner l’impression d’être repliées sur elles-mêmes. Elles montrent une tendance à l’attachement et à l’enfermement dans un petit monde connu qui le sécurise et le protège du monde extérieur : rêves, foyer, famille, passé, etc… Il est très attaché à ce qui lui donne une impression de sécurité extérieure, ce qui peut le pousser à se surprotéger.

 

Le Cancer est un signe d’eau relié aux émotions. Très sensible et émotif, il peut se sentir timide et insécurisé face au monde extérieur car celui-ci peut facilement « blesser » sa sensibilité. Il aura alors tendance à se « carapacer » pour se protéger (cf la carapace en calcaire du crabe protégeant sa chair tendre et délicate). Il risque alors de refouler ses émotions ce qui l’amènera forcément à se « défouler » à d’autres moments, en réagissant de manière trop émotionnelle et excessive : côté soupe au lait, crises de colère, caprices etc…  Ces côtés émotif et excessif le conduisent à voir tout en rose ou tout en noir en fonction des émotions qui le traversent. 

 

 Il doit donc apprendre à mieux maîtriser ses émotions, afin de retrouver plus de calme, de paix et… de modération.  Il ne verra plus sa sensibilité comme une faiblesse mais comme une capacité de perception lui apportant ouverture et profondeur. Il y gagnera un meilleur discernement qui l’aidera à s’ouvrir de manière juste à ce que la vie lui propose.

 

L’arôme de la Marjolaine est très chaleureux. Boisé, épicé, il est à la fois fort et empreint d’une certaine douceur. Cette plante, gorgée de soleil, nous transmet ainsi un réconfort profond. Prendre le temps de la respirer pendant plusieurs minutes, amène apaisement, calme et nous aide à nous ressentir davantage en sécurité. En effet, cette huile essentielle a la propriété de calmer les émotions négatives entraînant des angoisses et du stress. Une trop forte émotivité mobilise inutilement une grande quantité d’énergie, ce qui nous épuise et nous empêche d’y voir clair. On retrouve bien la tendance du Cancer à s’attacher à certaines émotions qui lui brouillent la vue.

 

L’essence de Marjolaine aide à se décoller des émotions négatives générées par des désirs insatisfaits qui nous collent à l’extérieur et nous rendent dépendants. Elle aide ainsi à prendre du recul et à remettre les choses en perspective. L’énergie mobilisée par l’extérieur peut alors revenir en soi et permettre de retrouver un vrai sentiment de sécurité. Elle nous aide à y voir plus clair  et stimule notre créativité ainsi qu’une expression plus authentique de nous-mêmes.

 

 

Quelques idées pour profiter des bienfaits de l’essence de Marjolaine :

  • Contre la nervosité, l’anxiété : Elle peut être prise en interne : 1 goutte 2 à 3 x par jour sur un sucre ou un comprimé neutre, ou encore mieux, associée à du Basilic : 1 goutte de chaque 2 à 3 fois par jour.  Ce mélange Marjolaine-Basilic peut être incorporé dans une huile végétale (la Marjolaine agit très efficacement en massage) : massage du plexus solaire, la nuque et la plante des pieds et de l’estomac... On peut agrémenter ce mélange avec du Ravensare, de l’Estragon et de la Lavande.

 

Synergie pour diffuseur :

  • Apaisement relationnel : Marjolaine (sécurité, calme les émotions, chasse les idées noires), Pin Sylvestre (redonne du souffle, force intérieure), Mandarine (harmonie relationnelle, optimisme), Lavande (soulage tristesse et contrariétés, aide à être soi-même), Bois de Rose (soulage les sentiments de tristesse et d’abandon, confiance en soi).
  • Fraîcheur provençale (aide à rester présent et concentré) : Marjolaine (sécurité, calme les émotions, chasse les idées noires), thym  (tonus, courage, stimule l’envie d’entreprendre), romarin (énergie, éveil, clarté et vivacité d’esprit), sauge sclarée (inspiration, créativité), lavande (soulage tristesse et contrariétés, aide à être soi-même), basilic (concentration, persévérance, dynamisme).

 

L’Helichryse et signe du Lion

L’Hélichryse italienne est une fleur poussant dans certains endroits du bassin méditerranéen : Corse, Croatie, Sardaigne…. Helichryse signifie « Soleil d’or » (du grec helios : soleil et chrysos : or). Apollon, le dieu solaire, était parfois représenté portant une tiare d’hélichryse, symbolisant son immortalité. En effet, cette fleur ressemble à un petit soleil doré. On retrouve l’analogie avec le Lion qui est le signe du Soleil.

L’Hélichryse est également connue sous le nom d’Immortelle car elle sèche sans faner. Elle reste ainsi belle malgré le temps qui passe… Elle fait partie des huiles essentielles précieuses, et donc chères, (il en faut près d’une demi-tonne pour obtenir un litre d’essence) mais la puissance de ses effets vaut largement son prix.

 

La composition biochimique de cette huile essentielle est très riche et très complexe. Ce « Soleil d’or » issu du règne végétal nous invite à mieux nous connaître, à découvrir toute la complexité et la richesse de notre individualité. On retrouve là aussi l’analogie avec le Lion, signe de la quête d’identité.

Cette essence est de la chaleur et de la lumière solaire en bouteille ! Son parfum exhale une puissance à la fois réconfortante, calmante et très concentrée qui ne laisse pas indifférent. Elle peut agir comme un puissant catalyseur de transformation.

 

Son intensité nous donne la force de lâcher l’extérieur pour se mettre en quête de notre vérité. Elle nous incite à retrouver notre soleil intérieur au-delà de ce qui nous est renvoyé par l’extérieur, à oser amener la lumière en nous pour éclairer ce qui restait jusque-là inconscient.

Elle semble nous demander : « Sais-tu qui tu es et ce que tu as à faire ? ». Elle nous pousse à un questionnement existentiel afin de mieux nous définir. Elle stimule la créativité.

 

Le Lion, symbolisé par une tête et une crinière de lion est un signe de puissance, de rayonnement et de noblesse qui aspire à se dépasser pour réaliser de grandes choses et se révéler. Il est magnétique et doté d’une énergie souvent impressionnante. A l’image du roi des animaux, il aime jouer un rôle pour briller, être aimé et reconnu au sein d’un cercle d’amis ou de connaissances qui l’admirent… Cependant, cela le rend beaucoup trop dépendant du regard des autres. Il a tendance à s’identifier à l’image que lui renvoie l’extérieur. Il se connait très mal ce qui le rend inauthentique.

 

Il doit apprendre à s’appuyer sur son courage, son « cœur de Lion », pour oser aller voir en lui afin de découvrir qui il est et ce qu’il veut vraiment, au-delà des rôles extérieurs qu’il se donne et des masques derrière lesquels il se cache. C’est en partant dans une profonde et sincère quête intérieure de cette noblesse qu’il pressent en lui, qu’il saura trouver comment la révéler de manière authentique et créatrice. C’est le signe de la créativité. C’est en agissant fidèlement à ce qu’il découvre intérieurement qu’il pourra reconnaître le bien de sa vraie nature et donner vraiment de lui-même.

 

On appelle le Lion « le Gardien de la Lumière » car, en faisant l’effort de découvrir et de révéler sa vraie lumière, son « Soleil d’or », il donnera envie aux autres de le faire.

 

Le sang est lié à l'individualité car tous les sangs sont différents. Une circulation sanguine déficiente montre souvent une difficulté à révéler qui on est, le fait que l’on ne se sent pas assez libre d’être soi même. L’Hélichryse nous encourage à nous détacher de ce qui nous empêche d’exprimer notre véritable identité.

 

Son nom d’Immortelle évoque ses effets possibles contre les rides et le vieillissement cutané. En effet, elle stimule la production de collagène.

NB : Cette huile est à usage externe. Elle est déconseillée aux femmes enceintes, aux enfants.

 

Quelques idées pour profiter des bienfaits de l’Hélichryse italienne :

  • Action anti-rides et anti-couperose : une goutte dans une dose de crème ou d’huile végétale.

 

Synergie pour diffuseur :

  • Inspiration : Helichryse (créativité, inspiration), Cyprès (concentration, clarifie les idées), Bergamote (élévation, retrouver les aspirations de son cœur).

 

L’Elémi et le signe de la Vierge

L’Elémi (luzonicum Canarium) est un arbre de grande taille originaire des Philippines qui  exsude une résine naturelle. C’est une espèce très proche des arbres à encens et à myrrhe. L’huile essentielle du même nom est obtenue par distillation à la vapeur de cette résine.

 

Elle apparaît lors de la pousse des feuilles, elle se solidifie au contact de l'air et s'arrête lorsque la dernière feuille tombe. Elle est utilisée depuis des milliers d’années au Moyen Orient. Les Egyptiens s’en servaient pour embaumer leurs morts. Apparue en Europe à la fin du Moyen Age, elle entrait dans la composition de très nombreux  baumes préconisés pour cicatriser les plaies et luttant contre les difficultés respiratoires.

 

Le parfum de cette huile essentielle est très riche et très complet : il est profond, boisé, doux et légèrement citronné. Il possède à la fois une note de tête, le côté « citronné » tonifiant qui stimule la pensée, une note de cœur apportant détente et ouverture, notamment grâce à son parfum agréable et une note de fond s’adressant à la volonté qu’elle renforce. L’essence d’Elémi favorise une harmonisation, un alignement intérieur des différents aspects de nous-mêmes. Elle permet de lutter contre la dispersion, de se recentrer pour aller à l’essentiel. On voit le lien avec la Vierge signe de la vie quotidienne, devant apprendre à ne pas se perdre dans les détails pour rester fidèle à ses choix.

 

Le nom arabe de l’Elémi est «au-dessus au-dessous », c’est la contraction de « ce qui est au-dessus est comme ce qui est en dessous ». L’huile essentielle d’Elémi nous aide donc à manifester fidèlement « ce qui est au-dessus » : nos aspirations, nos buts élevés, « au-dessous » : dans notre vie quotidienne. Cette huile stimulant à la fois la pensée, le cœur et la détermination, nous aide à rester alignés et à agir en accord ce que nous voulons. On retrouve aussi l’analogie avec la Vierge signe de terre et de concrétisation.

 

La Vierge est symbolisée par un M dont le dernier jambage semble s’enfoncer dans la terre. Ce M fait penser à « Manifestation » et à « Moralité ».  En effet, elle est porteuse de qualités de manifestation, d’organisation, de régularité, de soin et de précision. Elle ne laisse rien au hasard, elle aime le travail bien fait. Elle aspire profondément à la pureté : elle est en quête de vérité et cherche à faire preuve de moralité dans son quotidien afin  manifester les souhaits de son cœur le plus fidèlement possible. 

 

Cependant elle a tendance à trop transposer cette quête de pureté à l’extérieur qui se transforme alors en désir de perfection. Tout doit parfaitement correspondre à ce qu’elle veut : elle-même, les gens qui l’entourent, sa maison, sa vie quotidienne... sinon elle n’est pas contente.  Ceci étant bien sûr irréalisable, elle est souvent insatisfaite, critique, rigide et parfois même obsessionnelle. Elle a tendance à couper les cheveux en quatre et à se focaliser sur ce qui ne va pas. Ceci la conduit à se perdre dans les détails et à se disperser.

 

Son obsession du ménage, de propreté, de perfection doit se transformer en une motivation à s’améliorer, à se purifier intérieurement. Elle doit se rendre compte que ce qui la dérange et la rend insatisfaite est en elle : ce sont ses propres défauts ou faiblesses. Elle a donc de besoin de se tourner vers l’intérieur. La Vierge est un signe très lié à la méditation et au travail sur soi, ou au minimum à l’introspection. En effet, c’est en se donnant les moyens d’aller voir ce qu’elle porte de beau en elle pour le faire grandir (on retrouve là l’image de la Vierge portant un épi de blé), et en osant faire face à ses défauts ou faiblesses pour les transformer, qu’elle se réconciliera avec elle-même et avec sa vie. Elle saura alors mettre ses qualités de concrétisation au service de ce qu’elle a de plus pur en elle.

 

Grâce à son parfum très riche, l’essence d’Elémi est excellente pour tout travail méditatif car elle associe à la fois un aspect de force et de dynamisme à un côté plus « contemplatif ». En effet, elle favorise la concentration en maintenant notre pensée en éveil et en la motivant à approfondir nos compréhensions. Et elle ouvre le cœur au contentement et à la paix aidant à lâcher prise par rapport aux préoccupations quotidiennes pour faire de la place à des réalités plus élevées. Elle donne envie d’aller profondément en soi chercher ce qui nous tient à cœur pour le concrétiser sans remettre au lendemain. Elle nous stimule à vivre notre quotidien avec plus de conscience et de créativité.

 

L’huile essentielle l’Elémi aide à voir le positif, à s’appuyer sur ce qui va bien pour ensuite avoir la force de faire face à ce qui doit être transformé. On est ainsi en mesure de trouver des solutions constructives sans se critiquer ou critiquer les autres. Elle donne la force d’agir différemment.

 

Quelques idées pour profiter des bienfaits de l’Elémi :

  • Selon les besoins : respirer 3 à 5 min par jour au bouchon ou 2-3 gouttes sur un mouchoir.
  • Crème cicatrisante et /ou antirides : quelques gouttes d’élémi dans un pot de crème.

 

Synergies pour diffuseur :

  • Méditation, introspection : Elémi (concentration, détermination, alignement intérieur), encens (élévation, tirer des leçons, responsabilité), vetiver (enracinement, présence, sécurité), citron (éveil, clarté, optimisme).
  • Ecouter son cœur et trouver sa voie : Elémi (concentration, détermination, alignement intérieur), myrrhe (calme le bavardage mental, ouverture du cœur, réceptivité), patchouli (accepter sa différence, originalité, ouverture au futur), bergamote (élévation, lucidité, écouter les aspirations de son cœur).
  • Présence au quotidien, fidélité à ses buts : Elémi (alignement intérieur, agir en accord avec ses décisions, tonique), vetiver (enracinement, présence, sécurité), mandarine (joie pour réaliser ses projets, aide à démêler les problèmes de la vie quotidienne), citron (éveil, clarté, optimisme).

 

La Verveine et le signe de la Balance
La verveine odorante (Lippia citriodora), appelée également verveine citronnée en raison de son parfum légèrement citronné, appartenant à la famille des verbénacées, est une plante originaire de la cordillère des Andes Sud (Argentine, Chili, Pérou et Bolivie). Rapportée en Europe vers 1760, elle est cultivée dans le sud de la France et en Afrique du Nord.


Si la verveine odorante fournissant aujourd’hui les pharmacies et herboristeries, diffère de la verveine officinale poussant spontanément en Europe depuis des millénaires, elle en possède aussi les qualités, mêmes si celles-ci s’avèrent moins fortes. C’est pourquoi il est approprié de s’intéresser au symbolisme de la verveine officinale, sa cousine de la famille des verbénacées.


Dans l’antiquité, elle était considérée comme une des plantes magiques les plus puissantes. Nommée « larmes d'Isis » par les Egyptiens, car elle aurait poussé des larmes versées par la déesse pleurant la mort de son époux Osiris. Elle était associée à l’étoile Syrius, la plus brillante du ciel, « l'Etoile d'Isis » pour les Egyptiens.

 

Elle était appelée « herbe de Vénus » chez les Romains. La déesse Vénus était représentée avec une branche de myrte et de verveine. Cette dernière était un symbole de paix. Les ambassadeurs de paix s'appelaient d'ailleurs « verbénacée » parce qu'ils se présentaient une branche de verveine á la main pour négocier.


Ce symbolisme lié à Vénus, planète de l’amour, et à la paix, fait penser à la Balance. En effet, ce signe maîtrisé par Vénus est celui de la relation et de la diplomatie.
Le parfum de la verveine odorante est extrêmement plaisant. A la fois frais et profond, il est vivifiant et apaisant. Il recentre en douceur amène une ouverture. Cet arôme est un peu comme un nouveau jour qui commence plein de promesses et auquel on a envie de s’ouvrir dans un nouvel état d’esprit. Il conduit vers la paix du cœur. En effet, lorsqu’on ouvre son cœur, on retrouve la paix. Les désirs et les insatisfactions lâchent, on se sent joyeux et on a envie de donner le meilleur de soi-même. En nous encourageant à être dans notre cœur, elle nous aide rester en équilibre et à cultiver davantage d’harmonie dans notre vie et dans nos relations.

Comme nous le montre son symbole, une balance avec deux plateaux, la Balance est le signe de la recherche de l’équilibre et de l’harmonie. Cette quête d’harmonie la rend très sensible à la beauté. Très raffinée, elle a un grand sens de l’esthétique. C’est le signe de la relation, de l’union, du partage. Elle est en quête de justice et de paix. Elle cherche toujours à trouver ce qui est juste, à la fois pour elle et pour les autres, afin d’agir de manière respectueuse.


Mais ce signe, très sociable et relationnel, a trop souvent tendance à vivre à travers l’autre et à s’identifier à ses relations, ce qui lui fait craindre la solitude. Elle vit dans le besoin de l’autre ce qui la rend dépendante, en demande d’amour et d’attention au lieu d’exprimer qui elle est et de donner. Cette attitude l’empêche d’être elle-même. En effet, la Balance cherche trop à se voir dans le regard de l’autre. Elle cherche à plaire, à séduire dans l’espoir que l’autre lui renvoie une belle image d’elle-même. Ceci la rend extrêmement dépendante des réactions de l’autre. Elle a donc un grand besoin de se connaître et de se définir par elle-même, au-delà de ce que pensent ou aiment les autres. Grâce à cette définition, elle saura mieux ce qui est juste pour elle et pour les autres. Elle pourra alors partager de manière plus authentique. A partir du moment où elle est devient plus consciente d’elle-même et qu’elle arrive à exister dans ses relations, elle sait faire preuve de grande qualités relationnelles lui permettant un partage profond et respectueux avec autrui. En se sentant libre d’être elle-même, elle saura accueillir la différence des autres, les comprendre et les aider à être eux-mêmes.


A l’image d’Isis, déesse de la sagesse, à qui elle était dédiée, la verveine nous incite à considérer le domaine relationnel avec davantage de sagesse et de lucidité. Son parfum favorise l’ouverture du cœur, et donc la relation ; de plus la présence de sa délicieuse note citronnée stimule en même temps la pensée, la réflexion, la conscience. Elle invite donc à associer la pensée et le cœur pour amener davantage de conscience, de discernement, dans le domaine relationnel. Elle stimule le questionnement visant à comprendre comment trouver un nouvel équilibre relationnel, au-delà des extrêmes conduisant à se perdre ou à rejeter. Elle aide à s’ouvrir, à partager, à tenir compte de l’autre mais sans devenir dépendant. Elle aide à rester soi-même dans ses relations.

 

 

Synergie pour diffuseurs :
 

  • Bonne humeur, ouverture à la nouveauté, inspiration : verveine odorante (ouverture, paix, équilibre), litsée citronnée (bonne humeur, joie), citron vert (clarté d’esprit, éveil).
  • Calme, anti-déprime : verveine odorante (ouverture, paix, équilibre), marjolaine (sécurité, calme les émotions), petit grain bigarade (détente, sérénité). 

Le Nard et le signe du Scorpion  
Le nard, est une plante très particulière poussant dans l’Himalaya entre 3500 et 5500 mètres d’altitude. D’une taille variant entre 3 et 60 cm, elle est constituée d’un rhizome (racine odorante) marron-rouge exhalant un parfum vif et se prolongeant directement par de petites fleurs violettes. Les feuilles poussent sur des tiges à part.


Le nom sanskrit du nard est jatamansi ce qui signifie « esprit incarné ». Cette plante poussant sur le toit du monde possède aussi un aspect très concret, elle semble vouloir relier la terre et le ciel.

 

La couleur violet de cette fleur est l’une des plus spirituelles. Elle évoque un dépassement pour nous ouvrir à ce qu’il y a de plus élevé, de plus noble en nous. Les grandes racines nous rappellent l’importance de concrétiser notre vécu intérieur. Ce qu’on perçoit intérieurement doit être ensuite mis en pratique au quotidien.

 

Cette essence considérée comme sacrée dans l’antiquité était un produit de grande valeur à la fois spirituelle et monétaire. Les prêtres s’en servaient lors de rituels et elle était utilisée pour les embaumements. Elle était considérée comme un parfum de luxe en Egypte, chez les Romains et au Moyen Orient.


Le nard est le parfum que Marie Madeleine a répandu sur les pieds du Christ lors de sa deuxième onction et sur Sa tête lors de la troisième. Il y est fait référence plusieurs fois dans les évangiles. Pour la première onction : Jean 12, 1-11 : « Quant à Marie, elle prit une livre d’un parfum d’un nard très pur très précieux pour en oindre les pieds de Jésus et ensuite pour lui essuyer les pieds avec ses cheveux».

 

Pour la deuxième onction, Marc 14, 3-9 : « une femme arriva portant dans un vase d’albâtre un parfum de nard liquide très précieux. Elle brisa le vase et répandit son contenu sur la tête de Jésus » ainsi que Matthieu 26, 6-16.


Le parfum de l’huile essentielle de Nard est aussi particulier que la plante. Il ne laisse pas indifférent. Très profond, puissant et persistant, il exhale une odeur d’humus, un côté « terre » qui évoque l’ancrage, le fait de se poser, mais aussi l’humilité dont on a besoin pour oser se mettre face à soi-même et voir en face ce qui a besoin d’être transformé.

 

Ce parfum peut se révéler dérangeant de prime abord, il nous met face à ce que nous n’aimons pas en nous-mêmes, nos défauts, nos faiblesses. Il montre le besoin de traverser une zone d’ombre pour pouvoir passer dans une autre dimension. En effet, ensuite, il  dégage une impression d’élévation, de paix, de pureté, une ouverture donnant le sentiment que tout est possible, comme si on était au sommet d’une montagne. Il incite au dépassement de soi.


On retrouve la symbolique du Scorpion, signe de la transformation. Doté d’une grande puissance, il doit apprendre à la canaliser vers le bien. Une phrase-clé de ce signe pourrait être : « à grand pouvoir, grande responsabilité ».

 

Son symbole, le M de la matière prolongé par une flèche qui semble s’enfoncer dans la terre pour ensuite remonter vers le ciel, évoque la nécessité d’une confrontation à ses défauts, à ses faiblesses, à ce qui a besoin d’être transformé pour ensuite passer à un autre niveau. Il faut donc oser voir ce dont on n’a plus besoin, les comportements qui ne sont plus justes et qui nous attachent au passé afin d’accepter de les lâcher et de changer. C’est cette confrontation qui permettra une réorientation de l’énergie vers des comportements nouveaux et créateurs.


C’est un signe qui ne tolère pas la demi-mesure. Avec la puissance qui est la sienne, si le Scorpion refuse le changement, à force de continuer à tourner dans ses habitudes et ses comportements négatifs, ceux-ci vont s’amplifier. C’est ce qui peut le rendre destructeur et/ou autodestructeur. Tout comme l’arthropode venimeux, il peut « piquer » autrui. En effet, il sait très bien détecter le point faible des autres et appuyer dessus pour prendre le pouvoir.


Le Scorpion symbolise la transformation du sens des valeurs, le fait de passer de valeurs matérielles (le M du symbole) et donc périssables, à des valeurs éternelles et spirituelles (la flèche qui s’élève avec détermination vers le haut).


Ne serait-ce pas ce que montre l’acte de Marie-Madeleine versant le nard pur sur la tête du Christ ? Elle a exprimé avec détermination son amour malgré l’indignation de l’ensemble des disciples : « A quoi sert ce gaspillage de parfum ? On aurait pu vendre ce parfum pour plus de trois cent deniers et le donner aux pauvres ». Alors que le Christ loue Marie-Madeleine :    « Elle a fait une belle action à mon égard »… « Partout dans le monde où l’évangile sera annoncé on racontera à la mémoire de cette femme ce qu’elle a fait » Matthieu 26, 6-16.


L’essence de nard nous incite à tourner notre regard vers les valeurs éternelles. Cette essence symbolise le fait d’accomplir ce qui est cher à son cœur, avec détermination quelques soient les difficultés, afin d’exprimer notre vraie nature. Lorsque le Scorpion va dans ce sens, il révèle son aspiration à se dépasser pour le bien. Doté d’une grande capacité de manifestation, il est déterminé et sait canaliser son énergie pour atteindre ses buts. Il pourra alors utiliser sa grande puissance pour aider autrui à se révéler.

Quelques recettes pour profiter des bienfaits de l’huile essentielle de nard :
 

  • Stimulation de la repousse des cheveux : 15 gouttes de nard + 15 gouttes de cèdre de l’atlas + 15 gouttes de bay st Thomas pour 150 cl de shampoing.

 

Synergie pour diffuseurs :                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

  • Méditation : nard (paix, pureté, dépassement de soi), myrrhe (calme le bavardage mental, ouverture du cœur, réceptivité), encens (élévation, introspection, clarté spirituelle)

Le Laurier Noble et le signe du Sagittaire
Je vous propose d’explorer quelque aspect du Laurier Noble, huile essentielle que l’on peut mettre en analogie avec le signe du Sagittaire.


Dans l’antiquité on couronnait le front de laurier des vainqueurs. Cette huile essentielle nous encourage donc à nous donner des buts élevés et à dépasser nos limites pour les atteindre.

 

La couronne de laurier portée sur la tête ainsi que son nom « Laurier noble » témoignent des vertus de cette essence : C’est l’huile essentielle des héros. Elle contribue à élever la pensée vers les aspirations les plus nobles notre être et favorise l’inspiration et la créativité. Elle représente en cela une aide pour nous définir des buts qui vont nous permettre de révéler la noblesse de notre vraie nature.


Elle permet ensuite de ne pas perdre son but de vue et de persévérer puisqu’elle stimule la pensée en aidant à la maintenir en éveil et en favorisant la concentration. Elle combat la tendance à la somnolence après les repas. Elle aide à ne pas s’endormir et à rester focalisé, attentif, notamment pendant la période délicate du début de l’après-midi. De plus elle redonne de l’énergie en douceur.


Son action sur la pensée, permet de clarifier ses idées et de se décoller de ses émotions, ce qui est appréciable lorsqu’on a le trac avant un rendez-vous ou un évènement important. Elle favorise aussi l’expression de soi.


Elle est donc une aide précieuse lors de la préparation et de la réalisation des projets et des buts qui nous tiennent à cœur nous aidant tout au long du processus à dépasser nos limites pour les atteindre.

 

On retrouve bien à travers ces différents points des caractéristiques du signe du Sagittaire. En effet, symbolisé par un centaure visant une étoile avec un arc et une flèche, il représente l’aspiration, le fait de se donner des buts élevés et de se concentrer pour les atteindre. C’est un signe lié à la pensée qui se tourne vers les préoccupations les plus nobles de l’être humain.

 

La période de l’Avent est reliée au signe du Sagittaire puisqu’elle couvre les trois décans de ce signe. Son but est de nous préparer à Noël afin de pouvoir vivre cette fête spirituelle importante le mieux possible.

 

 

L’huile essentielle de Laurier noble peut alors se révéler un précieux soutien. En effet, lorsqu’on respire cette huile à l’odeur un peu médicamenteuse et rafraîchissante, c’est comme une lumière qui nous aide à rester en éveil durant la période de l’année où la lumière extérieure diminue le plus. En nous aidant à rester concentré et l’esprit en éveil, elle nous permet de nous préparer à fête sacrée.

 

L’Encens et le signe du Capricorne
L’huile essentielle d’Encens provient de la distillation de la résine aromatique extraite de l’arbre à Encens, appelé aussi Oliban. Celui-ci pousse en Ethiopie, Somalie, Yémen et au Sultanat d’Oman. C’est cette résine de grande valeur qui fut offerte par l’un des Rois Mages à l’Enfant Jésus. Le Soleil se trouvant au tout début du signe du Capricorne le 24 décembre, l’analogie entre l’Encens et ce signe se fait naturelle-ment.

Encens vient de « incendere » qui signifie « brûler ». Depuis la nuit des temps, on a fait brûler de l’Encens lors de cérémonies spirituelles et religieuses. Il a toujours été indissociable de la relation à dieu. Ceci témoigne de sa capacité à créer un lien entre l’humain et le divin. L’Encens fait donc partie des huiles essentielles « précieuses » et « mystiques » propices à l’élévation de l’esprit. Elle favorise l’accès à la dimension spirituelle.
En effet, en diffusion, elle permet de purifier intensément l’atmosphère d’un lieu et d’en augmenter le taux vibratoire. Elle favorise ainsi un recul et un détachement temporaire vis-à-vis des préoccupations quotidiennes et matérielles afin d’élever sa pensée vers des questionnements plus essentiels.


On retrouve bien des analogies avec le symbole du Capricorne : une chèvre à queue de poisson postée au sommet d’une montagne. Ce symbole révèle un besoin d’élévation et des capacités à aller dans ce sens, c’est-à-dire à s’extraire des influences extérieures pour s’ouvrir à des buts alignés sur sa nature spirituelle (au sommet de la montagne on est plus proche du Soleil !) et la persévérance pour les atteindre.


Il montre aussi quelque chose de fondamental pour ce signe : l’importance de rester souple (la partie « poisson »), de ne pas se durcir, ni se rigidifier en cours de route en se faisant trop « prendre » par l’aspect matériel et extérieur des choses, pour, au contraire, rester à l’écoute de son cœur et de ses ressentis.


Ce symbole évoque aussi l’importance de l’introspection voire de la méditation répondant au besoin de se « re-trouver » grâce à des moments de solitude choisis (la chèvre-poisson est seule au sommet de la montagne), pour se questionner dans le calme, prendre de la hauteur par rapport à son vécu, faire des bilans, tirer des leçons de ses expériences, etc… Ce signe de grande profondeur souligne la nécessité de ces moments de retour sur soi pour revenir à l’essentiel. L’arôme profond de l’huile essentielle d’Encens invite au calme, à l’introspection. Son inhalation aide à ralentir ses pensées et ainsi entrer dans une réflexion approfondie. Elle est particulièrement favorable à la méditation et au travail sur soi. En diffusion ou à respirer avant de méditer, elle réveille l’aspiration à entrer en soi pour se mettre à l’écoute de son cœur et y trouver la réponse à ses questions.

 

Cette huile nous aide à retrouver nos aspirations spirituelles, nos vraies motivations et aussi à les définir afin de leur donner du « poids », c’est-à-dire en reconnaître l’importance, ce qui va ensuite nous aider à les concrétiser.

 

A l’image du Capricorne qui symbolise la manifestation de l’Esprit dans la matière, l’huile essentielle d’Encens nous incite à manifester nos buts spirituels.


Tout comme l’arbre à Encens poussant dans le désert, l’huile essentielle qui en est issue nous incite à oser nous mettre seuls face à nous-mêmes pour tirer des leçons de ce que nous vivons. Elle nous stimule ainsi à accepter la responsabilité de nos actes, c’est-à-dire à comprendre en quoi nous sommes l’auteur de ce qui nous arrive sans chercher à en reporter la faute sur qui que ce soit ou quoi que ce soit à l’extérieur : « On récolte ce que l’on sème ». C’est un cap nécessaire pour arriver à comprendre le sens évolutif de ce qui nous arrive et trouver ensuite que faire pour agir davantage en accord avec notre vraie nature.


Si cette confrontation intérieure nous fait peur ou nous stresse, cette huile agit aussi favorablement sur le psychisme en cas d’anxiété, de stress ou de peur.
On retrouve bien dans cette acceptation de la solitude intérieure la chèvre-poisson du Capricorne seule au sommet de la montagne… De plus, ce signe est celui de la Responsabilité.


En acceptant la remise en question et le changement de certaines attitudes ou comportements, nous échappons aux écueils que sont la tentation de nous rigidifier et de nous crisper sur des attitudes négatives qui nous sécurisent extérieurement mais nous enferment et nous font vieillir avant l’heure… On ressent alors une sécurité intérieure qui nous permet de rester plus souple face à ce qui nous arrive, à l’écoute de nos ressentis et davantage ouverts aux autres.


L’huile essentielle d’Encens aide donc à dissoudre la rigidité à tous les niveaux. Combinée à des huiles de massage, elle peut notamment aider à se détendre  Elle constitue aussi un excellent antirides. On peut en ajouter quelques gouttes dans un pot de crème ou dans un mélange d’huiles végétales pour le visage.
 

Le Cyprès et le signe du Verseau

La silhouette élégante du cyprès orne les paysages du midi de la France et des pays méditerranéens. Cet arbre très effilé reste toujours souple. Il plie mais ne rompt pas. Il est capable de résister aux plus fortes tempêtes. Il évoque la fluidité, l’ouverture au changement pour entrer dans le courant de la vie.


Le Verseau est lié avec cet aspect fluide. C’est le signe de l’ouverture au futur et de la liberté représenté par deux vagues évoquant une pensée souple, ouverte et dynamique, capable de relier les situations entre elles et de percevoir les lois de causes à effet. Ceci lui permet une perception plus profonde des évènements l’amenant à comprendre le sens de la destinée.

Le Verseau aspire profondément à la liberté. Mais il doit arrêter de la chercher constamment à l’extérieur à travers la satisfaction de mille et un désirs qui le rendent trop dépendant des circonstances matérielles. En acceptant de retourner cette aspiration à ne pas se laisser enfermer vers l’intérieur, il aura la force de dépasser ses limites et ses croyances pour trouver des solutions plus justes aux problèmes qu’il rencontre.

 

Le nom botanique du cyprès « cupressus sempervirens » signifie « cyprès toujours vert ». A l’image de l’arbre évoquant la vie éternelle, l’huile essentielle incite à se tourner vers ce qui ne meurt jamais, à s’intéresser aux valeurs éternelles. Ceci est confirmé par le fait que le cyprès, dédié au dieu de la mort dans l’antiquité, a égayé de sa présence bienveillante les cimetières pendant plus de deux mille ans. Son bois imputrescible servait même à la construction des temples.

 

Le cyprès « toujours vert » planté dans les cimetières et s’élevant avec détermination vers le ciel nous incite à élever notre regard. En effet, une pensée uniquement orientée vers les aspects matériels est liée à la mort car elle ne fait que nous accrocher excessivement à des objets matériels périssables par nature. L’huile essentielle de cyprès réveille notre aspiration à nous tourner vers la dimension éternelle de notre être et de la vie.

 

Elle apporte un soutien précieux dans les périodes de transition : lors de périodes douloureuses comme celle d’un deuil, ou de la fin d’une relation importante, mais aussi dans tous les moments où l’on veut passer à autre chose, et changer certains comportements ou habitudes de manière radicale…

 

La douceur de son arôme apporte un réconfort, un sentiment de sécurité. Elle nous aide à comprendre le sens évolutif de ce qui nous arrive. Elle nous rappelle que si la forme est transitoire, l’essence est éternelle. A l’image du cyprès qui résiste aux plus fortes tempêtes, elle nous donne la force de traverser certains passages difficiles, ce qui nous permettra ensuite d’entrer dans une nouvelle dimension. En nous libérant de nos émotions négatives, on pourra envisager le futur avec un nouvel état d’esprit.

 

Cette huile essentielle possède des propriétés circulatoires. La stagnation du sang (dans les jambes par exemple), sa difficulté à remonter vers le cœur, montre un attachement trop important, une difficulté à changer dans certains domaines, ce qui fait que l’amour et la vie ont du mal à circuler. L’essence de cyprès aide à retrouver une certaine fluidité. Elle invite à ne pas s’accrocher à la forme pour revenir à l’essentiel et accepter les changements à apporter…

 

Le Verseau est un signe très nerveux, voire « speed », qui a du mal à tenir en place. Très curieux et ouvert d’esprit, il peut facilement s’éparpiller et se laisser distraire… L’huile essentielle de cyprès renforce le système nerveux et permet le retour au calme nécessaire pour retrouver ses priorités. Elle nous motive à lutter contre la distraction, l’éparpillement et favorise la concentration. A l’image de l’arbre qui relie « le ciel et la terre », elle nous aide à nous organiser, à structurer nos idées pour les mettre en pratique et les concrétiser.

 

Elle nous aide à faire le tri entre ce qui est essentiel et ce qui est accessoire pour mettre de l’ordre dans notre pensée et nous rassembler. Elle nous donne la force de nous détacher des influences extérieures pour aller au bout de ce que nous avons décidé pour révéler l’être original que nous sommes.

 

L’arôme du cyprès se marie bien à celui du benjoin, de la bergamote, du citron, du cèdre, de l’encens, de la lavande, du laurier noble, du genièvre, de la marjolaine, de la mandarine, de muscade, de l’orange douce, du pamplemousse, du pin, du poivre noir, du romarin et du tea tree.

 

 

Quelques idées pour bénéficier des vertus de l’essence de cyprès :

  • - Pour se relaxer, se détendre quand on se sent « à bout » : prendre un bain avec 3 gouttes de cyprès et 3 gouttes de lavande (les huiles essentielles ne sont pas miscibles dans l’eau, il est nécessaire de les incorporer dans une base neutre, un shampoing ou un gel douche).


  • - Pour se recentrer : mettre 2 ou 3 gouttes de cyprès sur un mouchoir et les respirer quelques instants.


Mélange pour diffuseur d’arômes :

  • -Cyprès (concentration, clarifie les idées, calme), cèdre (discernement, aide à se fixer des buts et à les atteindre), bergamote (courage, confiance en soi et envie d’entreprendre) et mandarine (aide à démêler les problèmes de la vie quotidienne, optimisme, inspiration)

 

La Myrrhe et le signe des Poissons

L’huile essentielle de myrrhe est issue de la distillation de la gomme rougeâtre s’écoulant de différents arbrisseaux épineux poussant sous les climats arides (Afrique du Nord et Arabie), lorsque leur écorce se craquèle ou qu’on les incise.

 

Le plus commun, le balsamier, aussi appelé arbre à myrrhe, était considéré comme un arbre aromatique divin par les anciens. Sa résine était très recherchée et onéreuse. Elle jouait un rôle majeur pour les Egyptiens qui l’utilisaient aussi bien pour la confection de produits médicinaux que cosmétiques. Elle entrait dans la composition de parfums et servait aussi à l’embaumement des morts.

 

De même que celle de l’encens, et tout aussi ancienne, l’histoire de la myrrhe est très liée aux rituels spirituels. Les Egyptiens en brûlaient dans leurs temples et les Hébreux buvaient un vin parfumé à la myrrhe avant les cérémonies religieuses pour ouvrir leur esprit aux dimensions divines. Selon une légende Phénicienne, l’arbre à myrrhe se serait fendu pour donner naissance au dieu Adonis (adôn signifie « seigneur »). L’huile essentielle de myrrhe est donc intimement liée à la relation au divin.

Ceci est corroboré par les évangiles citant par deux fois cette gomme aromatique. Apportée par Gaspard, le Mage venant d’Egypte, elle fit partie des dons offerts à la naissance de l’enfant Jésus avec l’or et l’encens.

 

Ensuite, après la mort du Christ sur la croix, il est dit que Nicodème apporta « un mélange de myrrhe et d’aloès d’environ cent livres » (Jean, XIX, 39) avec lequel Joseph d’Arimathie enduisit le corps du Christ pour en faciliter la décomposition.

 

Nous pouvons mettre la myrrhe en analogie avec les Poissons, signe très lié au Christ (le poisson était le signe de ralliement des premiers chrétiens), symbolisant la méditation et la relation au monde spirituel.

 

L’arôme de cette huile essentielle, tout d’abord fort, épicé et teinté d’une légère amertume, devient d’une grande douceur. Il se fait alors apaisant et élevant : un vrai baume pour le cœur. Il invite au voyage intérieur et réveille l’envie de découvrir les richesses cachées au fond de nous.

 

Le parfum de la myrrhe évoque l’infini, l’ouverture à une dimension très subtile, douce bienveillante, extrêmement féminine et délicate. Toutes ces caractéristiques font penser aux Poissons, signe des océans, de l’immensité et de l’infini. C’est un signe très féminin dont la douceur est l’une des qualités.

De plus, ce signe est doté d’une très grande sensibilité lui donnant la capacité à ressentir le monde invisible. C’est ce que l’on retrouve dans son symbole : un poisson tourné vers le haut et un autre tourné vers le bas, reliés entre eux par un lien. Le poisson « qui monte » évoque cette capacité à s’ouvrir à une dimension subtile et spirituelle et le poisson « qui descend » le défi de se montrer réceptif à ce qu’il capte pour agir en accord et concrétiser ses ressentis. Le lien les unissant symbolise l’association du spirituel et du matériel.

 

La myrrhe qui s’écoule, telle des larmes, des blessures de l’arbre, est un baume merveilleux pour guérir les blessures psychiques. Elle favorise l’ouverture du cœur et incite à ne pas le refermer. En effet, l’association d’amertume et de douceur présente dans son arôme invite à ne pas se cristalliser sur ses blessures, ni à se couper ou à agir de manière trop réactive, ce qui peut devenir destructeur… Au contraire, cette essence donne le courage d’affronter ses souffrances pour en percevoir la vraie cause.

Elle nous fait comprendre qu’en gardant le cœur ouvert, on peut aller au-delà et entrer ensuite à une dimension totalement nouvelle, plus vaste, riche et bénéfique, nous apportant beaucoup plus que tout ce que nous croyions avoir perdu… En acceptant ce processus de confrontation à nos blessures et conduisant à leur guérison, nous devenons capables de mieux percevoir et de comprendre la souffrance des autres, sans nous perdre. Nous devenons compatissants. La guérison et la compassion sont deux qualités des Poissons.

 

La myrrhe nous aide à vivre des petites « morts-renaissances » nous permettant de nous dégager d’une trop grande émotivité pour nous élever vers plus de respect et d’entraide.

 

En tant que dernier signe du zodiaque, les Poissons représentent la fin d’un cycle et le lâcher prise nécessaire pour que le nouveau puisse émerger. Une dualité demande à être dépassée. Le parfum de cette huile essentielle aide à avoir confiance dans le fait de s’ouvrir pour aller plus loin que ce que l’on connaît. Elle permet ainsi d’envisager les situations sous un angle complètement nouveau et à changer d’état d’esprit. Les deux poissons allant dans des directions opposées évoquent cette capacité de « retournement » permettant de découvrir la réalité au-delà des apparences pour porter un regard spirituel sur les situations concrètes et trouver des solutions créatrices.

 

 

Quelques « recettes » :

  • - Contre le stress : bain avec 2 gouttes de myrrhe et 3 gouttes de géranium (mélanger à un peu de shampoing ou de gel douche avant de mettre dans l’eau).


  • - Antirides : 3 gouttes de myrrhe, 3 d’encens et 4 gouttes de ciste dans 20 cl de mélange d’huile végétale ou dans un pot de crème.

 

  • En diffusion, vous trouverez ci-dessous quelques idées de mélanges permettant d’apprécier à la fois l’arôme et les vertus de cette huile essentielle.


Méditation :

  • Myrrhe (calme le bavardage mental, ouverture du cœur, réceptivité), Encens (élévation, introspection, clarté spirituelle), cèdre (force intérieure, confiance en soi), orange douce (harmonie, joie).
  • Myrrhe (ouverture du cœur, calme le bavardage mental, réceptivité), - cyprès (concentration, revenir à l’essentiel), cèdre (force intérieure, discernement), bergamote (remonte le moral, sérénité), lavande (équilibre, calme les émotions)

 

Guérison des blessures affectives, ouverture du cœur :

 

  • Myrrhe (apaise les souffrances, baume du cœur, élève les sentiments), marjolaine (problèmes relationnels, sécurité), cèdre (force intérieure, discernement), lavandin (redonne de l’élan, détermination à vaincre les obstacles)
  • Myrrhe (apaise les souffrances, baume au cœur, élève les sentiments), benjoin (réconfort, protection), petit grain (aide à surmonter un manque d’amour, gaité, harmonie), bergamote (remonte le moral, détachement, sérénité).